Comment j’ai créé un fauteuil en carton en utilisant que la moitié de mon cerveau

DSCF5578Rassurez vous, je n’ai nullement été amputée et je ne vous inviterai pas à le faire! J’ai simplement réalisé comment mon cerveau fonctionnait pour ne jamais manquer d’inspiration.

Le problème dans toute création c’est que l’inspiration ne vient pas toujours sur commande et bien souvent lorsqu’on la cherche, on ne la trouve pas.

Je me rappelle de certains stages de création de mobilier en carton, lorsque vous deviez dessiner le croquis de votre meuble et plus complexe encore celui de votre fauteuil, je sentais combien vous vous crispiez, combien vous aviez peur de manquer de temps.

Le fauteuil est un volume complexe, je ne peux pas le nier. Et sans accompagnement, bien souvent vous ne savez pas par où commencer. J’étais moi même perdue à mes débuts… qui ont duré longtemps tant j’étais perdue!!

Alors vous vous croyez souvent nul en dessin. Cette frustration finit même par vous bloquer et vous laisse perplexe devant votre feuille de papier.

Vous vous demandez peut-être pourquoi moi, je ne manque jamais d’inspiration? Pourquoi je ne bloque jamais devant ma feuille au moment de dessiner quelques croquis?

Certains diront… 12 ans d’expérience! Mais non! Cela a toujours été comme cela! Je n’ai jamais manqué d’inspiration et j’ai toujours eu plus d’idées que de temps pour les réaliser.

cerveauC’est en lisant un article qui expliquait comment notre cerveau fonctionne lorsque nous écrivons une histoire, un article, un roman qu’il y a eu un TILT en moi et que j’ai compris comment mon cerveau fonctionnait pour que l’inspiration soit toujours là.

Imaginez cet écrivain qui s’installe pour avancer son roman. Il sollicite son cerveau droit, le cerveau dit créatif, pour trouver des idées. Son cerveau gauche, analytique, intervient sur les corrections, les mises en page…tout ce qui demande rigueur et ordre.

N’avez-vous jamais entendu dire qu’il fallait écrire au kilomètre pour laisser jaillir les idées? Puis seulement après d’apporter les corrections et de faire la mise en page.

Je l’avais entendu plusieurs fois sans comprendre le véritable intérêt car je suis un brin perfectionniste (mais je me soigne :) )et laisser trainer une faute de frappe sur un mot pouvait m’empêcher de taper le suivant!!! Et bien je me fatiguais énormément! Car je sollicitais mon cerveau droit créatif pour écrire, l’interrompais pour passer en cerveau gauche afin de corriger, repassais en cerveau droit pour créer mon contenu, cerveau gauche pour corriger ou mettre en page….. etc. Vous imaginez cette alternance droite – gauche – droite – gauche – droite – gauche? J’ai compris que cela n’avait rien d’efficace et que c’était usant.

En découvrant cet article sur la façon dont notre cerveau est sollicité en mode écriture, j’ai fait le parallèle avec ma façon de dessiner de nouveaux meubles sans jamais manquer d’inspiration.

  • Je sollicite d’abord mon cerveau gauche, l’analytique.
  • Je fais appel à mon cerveau droit, le créatif.
  • J’utilise toutes les astuces pour dessiner que j’ai développées.
  • Je fais appel à 1 technique parmi les 3 dont je dispose pour dessiner mon fauteuil selon ses critères de forme.

L’avantage de solliciter d’abord mon cerveau gauche dans le processus de création c’est que je pose d’abord les traits de crayon obligatoires, ceux qui correspondent:

  • à la hauteur de mon assise
  • la largeur de mon assise
  • la profondeur de mon assise
  • la largeur totale de mon fauteuil
  • sa hauteur totale
  • sa profondeur

Il n’y a rien de créatif dans cela. Il faut les tracer car ils font parti de la structure d’un fauteuil dont les dimensions globales et le confort ont été réfléchis. Ces premiers traits de crayon étant posés, je n’ai jamais l’angoisse de la page blanche…angoisse qui aurait tendance à pétrifier mon cerveau droit, le créatif.

IMG_5824En fait, il y a 12 ans, j’ai réalisé mon premier fauteuil CLUB parce que c’était le seul modèle que j’avais appris à faire. Je n’avais pas bien compris comment réaliser des profils qui s’enchâssent parfaitement. Je suivais bêtement une recette au centimètre près. A ce stade, j’étais loin d’imaginer créer de nouveaux modèles.

A force de pratiquer, j’ai commencé par changer la forme des accoudoirs. Il n’était cependant pas possible de changer la forme de mon dossier, le carton ayant quelques contraintes que la technique CLUB m’imposait. Et pourtant, à la suite d’une commande et après quelques nombreuses recherches je sors de mon atelier avec un fauteuil au dossier fantaisiste et une deuxième technique de création de fauteuil!

J’avais trouvé! Tout part du dessin! Et là, la clarté s’est faite en moi. Quel que soit le fauteuil, je devais:

  1. le visualiser dans sa forme globale (un modèle dans un magasine peut aider les plus récalcitrants à la visualisation en volume)
  2. déterminer la technique à utiliser selon la forme globale de mon fauteuil
  3. dessiner les 2 croquis nécessaires qui variaient selon la technique employée.

L’histoire continue car en souhaitant réaliser une bergère de style Louis XVI, j’ai réalisé qu’il y avait une troisième technique de création de fauteuil. Et celle-ci est surprenante…car il s’agit de la technique que tous les amateurs de création de mobilier en carton utilisent et connaissent déjà!

Pourquoi je partage avec vous tout le cheminement que j’ai eu en 12 années d’expérience?

  • Parce que j’ai réalisé qu’en stage peu de gens veulent réaliser le fauteuil CLUB.
  • parce que vous êtes nombreux à vous croire nuls en dessin alors que vous manquez simplement d’astuces et d’un processus de création précis.
  • parce que ce qui me motive à partager mon savoir faire c’est de vous rendre véritablement autonome dans la création de mobilier en carton.
  • parce qu’il est possible de réaliser du VRAI mobilier avec de la matière première gratuite et que dans la même logique j’ai envie que ce savoir faire soit accessible financièrement au plus grand nombre.

Que diriez-vous aujourd’hui si je pouvais

  • vous accompagner, où que vous soyez géographiquement et quand vous le souhaiter pour dessiner tous les fauteuils dont vous rêvez?
  • vous permettre de créer des fauteuil confortables aux formes harmonieuses?
  • vous promettre d’être véritablement autonomes et de ne plus jamais avoir besoin de gabarits, de patrons, de modèles pour réaliser un fauteuil?
  • vous transmettre les 3 techniques de création que j’utilise pour réaliser tous les fauteuils dont j’ai envie?

Le dessin, c’est 80% de votre création! Le reste n’est que 20% de recette à appliquer étape après étape selon la technique utilisée.

Vous ne souhaitez plus être limité à la création de fauteuil CLUB et faire voler en éclat vos limites créatives?

Découvrez dans cet article comment vous pouvez créer tous les fauteuils dont vous rêvez:

Accéder à l’article

*** RETROUVEZ TOUTES LES FORMATIONS MOBILIA DELL ARTE ***

Des formations en ligne! Mieux qu’un livre car en vidéos! A suivre où que vous soyez et sur tous vos supports (téléphones portables, tablettes, ordinateurs…), 24h sur 24 grâce à une connexion Internet! Même en étant chez vous, vous n’êtes pas seul(e), vous profitez du soutien de la communauté des membres des formations dans le groupe privé Facebook! Comme si vous étiez dans mon atelier 😉

– Atelier LANTERNE PHOTOPHORE

– Atelier PLATEAU

– Formation ENCADREMENT

– Formation MOBILIER CARTON (niveau 1 débutants et faux débutants) 

>>>>>>>Apprenez à réaliser du mobilier de style Louis XVI! Apprenez à patiner vos meubles!

– Dessinez tous vos FAUTEUILS (niveau 2)

Comments are closed.